samedi 8 septembre 2012

René Guénon - 1927 - La Crise du Monde moderne

Pdf au format texte :

26/11/2015 : Lien supprimé.

Plus disponible en France :
https://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.fr/2015/12/les-droits-dauteur-et-les-droits-de.html

11 commentaires:

  1. Bonjour, un commentaire dans l'ouvrage m'interpelle et je n'arrive pas à trouver de sources réellement fiable. C'est une note de bas de page "...et la découverte «officielle » de l’Amérique, avec laquelle des communications beaucoup plus suivies qu’on ne le pense avaient existé durant tout le moyen âge" p14

    Savez vous à quoi il fait référence? J'ai eu vent d'une théorie selon laquelle les templiers auraient développé des liens avec les populations d'Amérique du sud et que certains s'y seraient réfugié après la dissolution de l'ordre, mais je ne sais pas du tout sûr de la validité d'une telle assertion.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, il y a déjà les vikings :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonisation_viking_des_Am%C3%A9riques

    et pour ce que vous évoquez, il y a des indications dans la correspondance de René Guénon au professeur Théodore Monod (publiée dans Graal, n° spécial Hiver 1987/88 (Colloque de Bagnoles-de-l’Orne)) :
    "Pour la question des relations précolombiennes avec l’Amérique, j’ai bien eu en vue notamment l’affaire dont vous parlez, et j’avoue ne pas voir quelle différence cela fait qu’elle concerne les latitudes boréales plutôt que les latitudes moyennes, puisque, en tout cas, c’est bien toujours de l’Amérique qu’il s’agit. J’ai appris qu’il avait paru récemment en Amérique un ouvrage important sur ce sujet : « America : 1355-1364 » par Hjalmar R. Holand. Mais il y aurait aussi d’autres choses, en particulier une affaire irlandaise (il s’agirait plus précisément des moines culdes). On aurait aussi conservé le souvenir (mais je ne sais plus dans quelle région) d’un établissement formé par des hommes dont le costume, tel qu’on le décrit, n’est autre que celui des Templiers : et, chose singulière, cet établissement aurait été détruit à une date correspondant à peu près exactement à celle de la destruction de l’Ordre du Temple en Europe... Malheureusement, il m’est impossible de retrouver maintenant les renseignements que j’ai pu avoir sur tout cela ; il faut dire que l'édition de « La Crise du Monde Moderne » remonte à 1927, et aussi que je ne me suis jamais occupé que tout à fait incidemment de ces « à-côte » historiques. II va falloir que je demande à un de mes amis, qui autrefois s’est intéressé plus spécialement à cette question, s’il peut me donner quelques précisions et, en ce cas, je ne manquerai pas de vous les communiquer."
    29/05/1947

    "Voici les renseignements que je viens de recevoir au sujet de ce que vous m’aviez demandé sur les relations précolombiennes avec l’Amérique : « Les moines celtiques d’Irlande seraient allés évangéliser le Nord-Ouest du Canada, et de là ils seraient descendus peut-être jusqu’au Pérou, où l’on retrouve trace d’un évangélisateur blanc qu’on a identifié bien à tort avec l’apôtre Saint-Thomas. Quant aux Templiers, c’est au Mexique qu’ils auraient eu des possessions. Tout cela se trouve dans les travaux d’Eugène Beauvois, dont les tirages à part sont à la bibliothèque Nationale où on peut facilement les consulter ».
    D’autre part, j’ai vu qu’il a paru récemment un livre intitulé « Vers les Terres fortunées, 780-1490 » par Mornand (Éditions de la Nouvelle France, 1946) qui, d’après le compte rendu qui en était donné, se rapporte également à l’histoire des moines irlandais en Amérique; la date de 780 serait, si j’ai bien compris, celle de la fondation de leurs premiers établissements qui seraient ainsi antérieurs aux expéditions normandes."
    24/081947

    "Pour ce qui est de la question qui a été l’occasion de notre correspondance, il faudrait naturellement pouvoir examiner de plus près les travaux de E. Beauvois pour pouvoir se rendre compte de ce que valent ses arguments ; mais d’après ce qui m’en a été dit, cela ne paraît pas pouvoir être assimilé aux déplorables fantaisies que vous dénoncez avec juste raison."
    12/10/1947

    RépondreSupprimer
  3. C'est intéressant. Je savais que les Vikings ce sont rendus plusieurs fois sur le continent américain, mais la manière dont le sous entend Guénon fait penser que des liens auraient put être tissé avec les populations locales, ce qui ne semblait pas être le cas pour les normands. En fait cette théorie correspond à ce que j'avais vu car il y'a une chapelle irlandaise qui abrite des fresques présentant des épis de maïs et des accoutrements faisant penser à certaines civilisations pré-colombiennes.

    De plus cette théorie suppose que les indiens n'auraient pas été surpris par l'arrivée des conquistadors car leurs armures avaient des analogies avec celles des templiers dont les liens auraient été consigné dans des codex. Enfin tout est possible ça ne serait pas si surprenant au final.

    RépondreSupprimer
  4. Ah d'accord, je ne connais pas cette chapelle, c'est bien celle-ci ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_de_Rosslyn

    Pour ce qui est des communications entre les peuples avant l'époque moderne, dans leur généralité, Guénon en parle dans l'Introduction générale, 1re partie, ch. IV : "La vérité est que, bien avant les premiers temps de la philosophie grecque, les moyens de communication devaient avoir un développement dont les modernes sont loin de se faire une idée exacte, et cela d’une façon normale et permanente, en dehors des migrations de peuples qui ne se sont sans doute jamais produites que d’une façon discontinue et quelque peu exceptionnelle."

    Dans Le Théosophisme, ch. XXIX, il commente en note l'affirmation suivante de Sinnett : « Beaucoup de vieux Indiens et plusieurs livres sur la révolte de l’Inde parlent de la manière incompréhensible dont les nouvelles d’évènements ayant lieu à distance pénétraient quelquefois dans les bazars des natifs avant qu’elles arrivassent aux Européens, dans les mêmes endroits, malgré l’emploi des moyens de communications les plus rapides dont ils pouvaient disposer. L’explication qui m’a été donnée de ce fait est que les Frères (c’est-à-dire les « Mahâtmâs »), qui à cette époque désiraient conserver le pouvoir britannique parce qu’ils le regardaient comme préférable pour l’Inde à tout autre système de gouvernement venant des natifs, distribuaient rapidement les nouvelles, suivant leurs méthodes particulières, lorsque ces nouvelles étaient de nature à calmer l’excitation populaire et à décourager les nouveaux soulèvements (3). [...] »
    3 - Le fait dont il s’agit est très réel et a été souvent constaté, non seulement dans l’Inde, mais aussi dans les pays musulmans ; quant à l’explication donnée, elle est naturellement aussi fantaisiste que la personnalité même des « Mahâtmâs ».."

    RépondreSupprimer
  5. Oui exactement c'est la Chapelle de Rosslyn, assez curieux batiment, je ne me souvenais plus que c'est dans celle ci que se trouve également les fresques utilisant la cymatique pour les morceaux de musique codés. https://www.youtube.com/watch?v=Gpk-aZXZN10

    En tout cas elle à l'air de renfermer des connaissances assez intéressantes et anciennes. En tout cas pour en revenir aux amérique si des liens ont été établis dans des temps plus reculés il semble probable que leur connaissance n'ait été que l'apanage d'une élite restreinte. Au final il semble que cette décision de conservation ait été judicieuse quand ont voit ce que l'arrivée des colons profanes à engendré.

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de chercher un peu, du coup je suppose que l'ouvrage dont parle Guénon est "Relations Precolombiennes Des Gaels Avec Le Mexique" en ce qui concerne Beauvois. Je vais essayer de le consulter.

    RépondreSupprimer
  7. Merci, c'est intéressant. Pour les carrés en rapport avec la musique, c'est possible, mais apparemment une partie a été refaite au XIXe siècle, peut-être que ceux d'origine avaient d'autres motifs.

    RépondreSupprimer
  8. C'est probable en effet, mais j'ai écouté la recomposition du morceau par Mills et ça ressemble à un chant liturgique médiéval assez classique https://www.youtube.com/watch?v=cy2Dg-ncWoY je ne sais pas si le changement des notes a une grande importance, à moins que le chant ait été composé dans un but particulier. Je ne suis pas assez au fait de l'importance du chant et de la musique dans l'initiation européenne.

    RépondreSupprimer
  9. Peut-être aussi que les formes originelles n'étaient pas en rapport particulier avec des notes de musique.

    RépondreSupprimer
  10. Oui peut être, mais vu le nombre ça semble quand même en lien. En plus la cymatique est aujourd'hui redevenu à la mode avec les sciences physique mais c'est un procédé connu depuis relativement longtemps, les luthiers s'en servaient pour caler les instruments sur une fréquence précise et les gong du moyen orient sont confectionné sur cette base également. On retrouve ces formes un peu partout en réalité.

    RépondreSupprimer
  11. Ah d'accord. Oui c'est possible que ce soient les formes d'origine, je ne sais pas.

    RépondreSupprimer